Imprimer la page

Économie

AccueilGrands thèmesÉconomie

La création d’une économie moderne

Le gouvernement fait du développement économique l’instrument privilégié de la reprise en main des destinées du Québec. Pour moderniser l’économie et favoriser l’émergence de gens d’affaires francophones, l’État intervient de diverses façons.

On procédera notamment à la mise sur pied de la Société de développement industriel ainsi que de la Société générale de financementCe lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, à la nationalisation de l’électricité, à la création de la Régie des rentesCe lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre et à celle de la Caisse de dépôt et placement du QuébecCe lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. On émet les premières obligations d’épargne du Québec, on instaure une politique d’achat et on met en place des programmes d’investissements qui favoriseront le développement des entreprises québécoises ainsi que la modernisation des équipements et des infrastructures à la grandeur du Québec.

Parallèlement, l’État décide d’intervenir dans la planification du développement local et régional, jusque-là fortement déterminé par l’aide fédérale. Le Conseil d’orientation économique est créé en 1961 et une stratégie de déconcentration administrative est mise en place pour stimuler la croissance des régions. En 1965, le gouvernement procédera au découpage du territoire en dix régions administratives qui serviront de base à l’ensemble de sa planification économique et sectorielle.

SAVIEZ-VOUS QUE?

Au Québec, l'expression « tenir un lac-à-l’épaule »

signifie tenir une réunion de planification stratégique, idéalement dans un lieu retiré qui permet de travailler loin des obligations du travail quotidien pour se concentrer sur un objectif précis. Le lac à l’Épaule est intégré aujourd’hui au Parc national de la Jacques-Cartier. C’est dans un camp de pêche au bord de ce lac que Jean Lesage avait réuni son conseil des ministres les 4 et 5 septembre 1962, réunion au cours de laquelle fut prise la décision de déclencher des élections portant sur la nationalisation de l’électricité.